Background rachatdecredit-france.com

Quelles solutions pour racheter son crédit ?

Rachat crédit

Qu'il soit débloqué par un établissement bancaire ou encore une enseigne financière spécialisée, un crédit se voit comme une réelle alternative pour ceux qui ont besoin d'une somme d'argent importante en peu de temps. De plus, la solution de rachat de crédit comporte pour les emprunteurs de nombreux avantages parmi lesquels il est possible d'économiser sur le montant des remboursements et/ou sur la durée. Le principe du rachat de crédit est simple mais il est primordial de bien faire ses calculs pour faire les bons choix. A ce titre, la première question à se poser est lequel des deux choisir entre un rachat total et partiel ?

Rachat de crédit partiel

Le rachat d'un crédit peut en effet être partiel ou total. Pour le premier, il consiste à régler une partie du prêt à l'aide d'un deuxième crédit fait auprès de la même banque ou d'un organisme financier tiers. En d'autres mots, il consiste à payer partiellement un crédit initial avec une part d'un second crédit. Ce type de rachat permet de prévenir un surendettement et d'alléger les charges des mensualités. Il permet également d'obtenir un autre crédit plus avantageux, même s'il y a un remboursement en cours, sans avoir à s'acquitter de deux mensualités différentes. Toutefois, le rachat partiel rallonge la durée du crédit : ce qui peut faire également augmenter les intérêts des prêts. En outre, d'autres frais supplémentaires sont également à la charge de l'emprunteur.

Rachat de crédit total

Comme son nom l'indique, le rachat de crédit total fait appel à un regroupement de crédit pour avoir une seule mensualité à payer au lieu de plusieurs. En pratique, la personne, en cours de remboursement de crédit même de différentes natures, effectue une nouvelle demande de prêt pour régler toutes ses dettes et ne payer à la fin qu'une seule mensualité à un taux redéfini.

Comme pour le rachat partiel, il est la solution idéale pour une gestion facile. De plus, il permet également de faire bénéficier à un ménage d'un taux d'intérêt plus bas. Ce qui permettra d'augmenter le pouvoir d'achat d'une famille. En revanche, cette option constitue une autre charge à rembourser et une durée d'endettement plus longue. Le coût global du crédit sera ainsi plus considérable.

ch be lu ca